Aucun commentaire

« Supersonique, extraordinaire… « ,  l’ancien champion olympique Yannick Agnel encense Ugo Didier

« Supersonic, extraordinaire, impressionnant… », l’ancien champion olympique Yannick Agnel n’a pas assez de mots pour qualifier la performance du nageur Ugo Didier, médaillé d’argent hier sur 400m nage libre (catégorie S9), à 19 ans seulement.

 

«Il ne s’est pas enflammé »

« Je suis impressionné et inspiré par ce qu’il vient de réaliser », confiait à chaud Yannick Agnel juste après la finale du Français.

« J’ai regardé sa course avec attention. Il est extraordinaire. Pour sa première course aux Jeux paralympiques, il a nagé avec l’expérience d’un champion, analyse l’ancien nageur, médaillé d’or à Londres à 2012.  Quand on débute à ce niveau, on risque toujours de s’enflammer, de partir trop vite, dans un faux rythme…On finit alors par y laisser des plumes et par avoir du mal à finir la course. Mais lui est parti tout de suite sur le bon rythme. »

Assis en tribune, parmi les rares privilégiés à pouvoir assister à l’événement, Yannick Agnel avait auparavant observé les courses des Françaises Emeline Pierre et Claire Supiot, moins chanceuses à Tokyo.

Le chrono du jeune nageur a aussi impressionné. Ugo Didier a en effet bouclé ses 400m en 4’11″33, nouveau record d’Europe et record personnel. « Il est assez proche du record du monde. Il nage à une vitesse supersonique. De très bonne augure pour la suite », renchérit son aîné.

Florent Godard

Crédit photos : G-Picout-CPSF

Vous aimerez aussi

Plus d’articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu