Aucun commentaire

Le vélodrome d’Izu, la piste de tous les records

Plusieurs records du monde paralympiques sont tombés aujourd’hui sur la piste du vélodrome d’Izu…Une dizaine !  À commencer par celui décroché par le cycliste français Alexandre Léauté, médaillé d’or en poursuite individuelle. Avec un premier, puis un deuxième record dans la même journée grâce à un chrono de 3’31″478 sur 3000 mètres (catégorie C2). Ou encore celui de Cabello Llamas, tout en puissance, sur le contre-la-montre du kilomètre (catégorie C4-5).

Explication ? Pour l’entraîneur de l’équipe de France, Mathieu Jeanne, il y aurait plusieurs raisons à cela. « D’abord, une densité de l’air très faible ici, qui améliore la pénétrabilité dans l’air des cyclistes. Mais la géométrie de la piste avec ses virages très élevés permet aussi d’être moins soumis à la force centrifuge, autrement dit d’être moins ‘éjecté’ vers l’extérieur dans les courbes. Et donc de tenir une trajectoire optimale plus facilement. »

Vous aimerez aussi

Plus d’articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu