Aucun commentaire

La France abonnée au bronze!

Aujourd’hui, la France était abonnée aux médailles de bronze. En effet sur les sept médaille du jour, six sont des troisièmes places. Retour sur cette belle moisson.

Ce matin les rameurs de l’équipe de France

La rameuse Nathalie Benoit est la première à prendre le départ et termine sur la troisième marche du podium. Elle était revenue en argent des Jeux Paralympiques de Londres, c’est cette fois le bronze qu’elle ramène autour de on cou. Avec un chrono à 11:28.44, la française n’a jamais inquiété la norvégienne Birgit Lovise Roekkum qui elle termine le 2000m en 10 :56.88.

Quelques minutes plus tard, c’est le 4 barré qui s’élance avec des ambitions de podiums. Contrat rempli, Antoine Jesel et ses coéquipiers bouclent le 2000m en 7:27.04 et  terminent à la troisième place et s’empare eux aussi du bronze.
Deux belles médailles pour l’aviron français.

Perle Bouge et Christophe Lavigne finissent ,quant à eux  3ème de la finale B,  très déçus.

La journée des Bleus à Tokyo continuent à l’haltérophilie avec la championne Souhad Ghazouani. La championne  est toujours là dans les grands rendez-vous et aujourd’hui elle lève une barre de 132 kilos et revient donc encore une fois avec une médaille autour du cou. Après l’or à Londres et l’argent à Rio, Souhad a trouvé plus fort qu’elle aujourd’hui et rapporte la troisième médaille de bronze du jour à la France.

Et une de plus au Budokan cette fois ci ! Hélios LATCHOUMANAYA remporte brillamment sa demie finale. Le Français n’est pas resté longtemps sur le tatami et a conclut cette demie par un ippon face au Kazakh  Zhanbota AMANZHOL . « Je suis très content aujourd’hui même si j’étais venu pour le titre, j’espère que je l’aurais à domicile à Paris »

L’escrime française ne repart pas bredouille de ces Jeux Paralympiques de Tokyo. Après plusieurs désillusions, notamment en épée par équipe, les fleurettistes gagnent leur demie finale ce soir face aux Russes 45-40. Damien Tokatlian, Maxime Valet et Romain Noble ont su se remobiliser après les défaites des derniers jours pour être au rendez-vous aujourd’hui et offrir une médaille de bronze à l’escrime française.

Trésor Gautier Makunda guidé par Lucas Mathonat monte sur la troisième marche du podium du 400m T11 avec un record personnel à 51.74.  Le Français a su se hisser à son meilleur niveau pour être présent aujourd’hui.

Pour Matéo c’est l’argent aujourd’hui. Alors que l’ambiance est suffocante au Metropolitan Stadium pour la finale, Le français Matéo Boheas , quatrième mondial  affronte le n°1 mondial le polonais Patryk Chojnoski. Le premier set est très accroché et le Français fait même le break avec trois points d’avance au score. Mais le numéro 1 mondial recolle au score et conclut ce premier set 11-8. Le second set est plutôt à sens unique, Chojnoski ne flanche pas et conclut 11-5. Le clan français présent dans les tribunes se réveille et Matéo s’accroche et remonte à 8-8, puis 9-9 et même 10-10. Le numéro 1 mondial finit par gagner le troisième set 12-10 et remporte cette finale paralympique. Matéo est vice-champion paralympique et repart avec l’argent autour du cou.

Vous aimerez aussi

Plus d’articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu