Aucun commentaire

La flamme paralympique s’est enfin allumée

Hormis les spectateurs, tout y était : du spectacle, des feux d’artifice, le défilé des nations et de l’émotion.

Il est 20h00 quand le noir se fait dans l’Olympic Stadium, c’est parti pour presque trois heures de cérémonie sans spectateur. On peut dire qu’elle était attendue. Avec le report des Jeux, cela fait maintenant cinq ans que les athlètes, les staff , le comité d’organisation et les médias l’espèrent.
Et une fois d’envoi lancé, elle s’est déroulée comme à son habitude. Après presque trente minutes de spectacle, les premières délégations font leur entrée pour le fameux défilé des nations. Chacune arborant fièrement les couleurs de son pays. On notera que le nombre de personnes dans les délégations étaient moins nombreuses que d’habitude. En effet Jean Minier le Chef de mission rappelle lors de la conférence de presse pré Jeux que les athlètes dont les compétitions débutent plus tard ne sont pas autorisés à venir au Japon et qu’ à l’inverse, les athlètes dont les épreuves débutent dans les tous prochains jours ne veulent pas accumuler de la fatigue inutilement et ainsi voir s’éloigner la médaille « Certains ne défileront pas car leur ambition n’est pas là ».

Après une heure de trente de défilé c’est enfin à nos Bleus de faire son entrée dans le stade derrière ses deux porte-drapeaux Sandrine Martinet et Stéphane Houdet. La France étant le prochain pays organisateur et comme le veut la tradition paralympique défile en avant dernier juste avant le pays hôte.

Sous quelques gouttes de pluie le spectacle peut continuer, et c’est maintenant la culture japonaise qui est mise en avant. Un groupe de pop nippone s’invite dans le stade à bord d’un bus illuminé de tous les couleurs.
Lors des discours officiels Andrew Pearson, président de l’International Paralympic Committee (IPC) remercie le japon et Tokyo pour sa ténacité sur cette organisation chamboulée par le virus covid 19. Il rappelle aussi que les Jeux Paralympiques sont un tremplin extraordinaire pour changer le regard de la société sur les personnes en situation de handicap. « C’est votre moment, vous l’avez attendu mais rappelez-vous que os performances vont changer vos vies mais plus encore ils vont changer la vie de 1.2 millions de personnes ».

Les Jeux peuvent démarrer, la flamme paralympique est enfin allumée vers 22H45 après trois relais d’athlètes paralympiques japonais et de personnels médicaux.

Place au sport, aux athlètes et aux performances.

Credits photos : CPSF

Vous aimerez aussi

Plus d’articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu