1 Commentaire

Alex et Axel excellent !

Ça y est, l’Equipe de France a eu sa première médaille d’or ! c’est à Izu au paracyclisme que la Marseillaise a retenti cet après-midi pour la première fois. Alexandre Léauté , 20 ans, attendu pour sa première participation paralympique, a répondu présent et monte sur la plus haute marche du podium de la poursuite 3000m C2. Il se permet même de battre une nouvelle fois son propre record du monde 3:31:478 et vient à bout facilement de l’Australien Darren Hicks de 16 ans son ainé en passant la ligne d’arrivée 3 secondes avant lui.

Sur l’épreuve du kilomètre, Dorian Foulon termine 6eme et Kevin Le Cunff 8eme. Les Français venus se mettre en jambe sur cette épreuve se disent très satisfaits et très contents de la qualité de la piste  « Je suis très content, je n’avais rien préparer sur cette course, je suis là pour la poursuite demain et je finis 6ème aujourd’hui avec des très bonnes sensations » déclare Dorian Foulon. Kevin Le Cunff lui explique que « la piste est très rapide, les virages sont serrés et la pente est raide,  il y a une bonne énergie cinétique, on ressort des virages avec pas mal de vitesse et les conditions climatiques sont exceptionnelles ici, donc y’a beaucoup de records qui tombent. »

Axel Bourlon en para développé savait que l’or était intouchable. Le Kazak David Degtyarev était trop fort mais l’haltérophile y cru tout au long de la journée et il repart de Tokyo avec une médaille d’argent autour du cou en soulevant une barre de 165kg « c’est le résultat de beaucoup de travail, je pense à mon coach, à ma famille, à mes amis » dit il très ému après la compétition.

David Smétanine en nation se classe 6ème de sa finale du 100m NL avec un chrono de 1:29.47.

Ce n’était pas la journée des épéistes aujourd’hui. Romain Noble n’a pas réussi à sortir des phases de poules. Sur 5 matchs, il n’en remporte qu’un seul, ce qui ne lui permet pas d’accéder au tableau final.
Yohan Peter accède lui au tableau des 8ème de finale mais se fait sortir par l’Ukrainien Dariusz Datsko Après un match accroché, le Français s’incline très déçu finalement 15 à 11. « c’est du gâchis, on a travaillé dur et je suis pas dedans aujourd’hui, j’ai pas réussi à accrocher le niveau que j’ai eu habituellement , je le paye cash ». Les deux escrimeurs pourront se rattraper dès demain 27 aout avec l’épreuve en équipe « on va essayer de se reconcentrer, de se remobiliser pour être d’attaque pour demain »

L’équipe de France de rugby fauteuil s’incline face à l’Australie. Comme contre le Japon hier, les Bleus ne déméritent pourtant pas mais deux points les séparent à chaque fois de la victoire. Dernière de sa poule la France doit obligatoirement gagner de quatre points demain face au Danemark et le Japon doit s’imposer face à l’Australie. Mais le coach Olivier Cusin y croit et va demander à ses “gars” de surtout se reposer “il va falloir beaucoup récupérer, éliminer la fatigue et demain je trouverais les mots pour tenter le hold up!”

Vous aimerez aussi

Plus d’articles similaires

1 Commentaire. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu